Une surconsommation cachée


Depuis 2011, des actions annuelles contre la surutilisation militaire sont organisées dans le monde. Néanmoins, nous lisons rarement à ce sujet dans les médias norvégiens.

Courriel : sjur.cp@c2i.net
Publié: 2015-04-15

C'est en lien avec le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) qui donne annuellement un aperçu des dépenses militaires mondiales et des armes, que ces actions sont organisées. La Journée mondiale d'action contre la surconsommation militaire (GDAMS), qui se tient cette année le 13 avril chez nous, est célébrée depuis 2011 et est lancée par l'Agence internationale pour la paix, également connue sous le nom de Bureaux internationaux pour la paix (IPB). La journée d'action fait partie du programme principal de l'organisation Désarmement pour le développement, qui vise à dégager des fonds de la consommation militaire au profit d'un investissement accru pour le développement durable. Aux États-Unis, la journée devrait coïncider avec les soi-disant Américains Jour des taxes - le jour où ils paient leurs impôts et discutent à quoi l'argent de l'impôt devrait et devrait être utilisé. L'argent des impôts contribue à la guerre et aux conflits. Par conséquent, il existe une demande accrue de pouvoir réorienter une partie de la fiscalité personnelle à des fins pacifiques pour son propre compte…


Cher lecteur. tu dois être abonné (SEK 69 / mois) pour lire plus d'articles aujourd'hui. Veuillez revenir demain ou vous connecter si vous avez un abonnement.


Fermer
Connectez-vous


Abonnement NOK 195 trimestre