SERVICE MILITAIRE: Kelvin Kyung Only Parks Army offre un aperçu du tout premier service en Corée du Sud, où l'individu reçoit une identité collective.

Parcs Kelvin Kyung Kun Armée s'ouvre sur une scène puissante dans laquelle des exercices militaires sont présentés à un public à plumes et des hymnes de type opéra font chuter le drone de l'artillerie – une recréation pour rendre hommage à l'héroïsme sud-coréen pendant la guerre qui a déchiré la péninsule coréenne en deux. La scène suggère le thème central du film: spectacle.

Le service militaire obligatoire est un rite de transition en Corée du Sud, explique la voix du réalisateur / narrateur dans les premières séquences du film tout en réfléchissant sur le moment où il a lui-même accompli son devoir patriotique. Il continue en disant comment ses vues ont changé quand il revient avec une caméra dix ans plus tard pour suivre le service militaire du nouveau recruteur Woochul.

Des millions de personnes sacrifiant leur patrie produisent un fort sentiment de communauté.

À travers des images élégamment composées et une bande-son exquise, Park dramatise des exercices militaires quotidiens tout en commentant (et complétant avec ses propres souvenirs) ce qui se passe devant la caméra, les différences entre le présent et le présent.

pénalités

Les exercices militaires d'aujourd'hui semblent presque confortables, observe Park. (L'absence de punition des soldats pourrait-elle être due à sa présence avec la caméra?)

Il se souvient d'avoir vu un OVNI une fois, et pense que les OVNIS sont vraiment des "projections subconscientes de beaucoup de gens" – le subconscient de l'individu en combinaison avec des valeurs mystérieuses projette de la lumière dans le ciel, explique-t-il. Ce phénomène mystérieux est encore amplifié lorsqu'il découvre plus tard dans le film que des observations d'OVNIS similaires ont été faites par plusieurs soldats, souvent juste avant de quitter l'armée.

Le service militaire obligatoire est un rite transitoire en Corée du Sud

Un trio de jeunes joyeux se produit avec une chanson rock chrétienne pour les troupes masculines. De son point de vue d'oiseau, Park capture une mer d'hommes habillés de façon identique avec des bras qui agitent comme s'ils étaient à un concert ou dans une salle de sport. La voix du narrateur admet avec inquiétude que lorsqu'il a finalement pris la tête d'une unité militaire, il est devenu lui-même "le même type d'homme qu'il détestait". Est-ce si rapide d'être corrompu par le pouvoir, ou est-ce un processus plus lent et plus imperceptible? Après tout, je militaire "L'entraînement se fait à travers le corps, comme lors de la pratique d'un instrument", note Park. L'entraînement est perçu comme "pratiquer pour une performance" – une performance avec l'ennemi de l'autre côté de la zone démilitarisée.

Nations nerveuses

Une autre scène d'ensemble montre les recrues qui s'efforcent d'effectuer des exercices dans le sable. La beauté des images précisément sélectionnées de Park transforme le documentaire presque imperceptiblement en une méditation philosophique abstraite sur la façon de se préparer continuellement à la guerre.

"Un grand musicien émeut le public quand il oublie ce qu'il fait et devient complètement absorbé par l'œuvre", souligne Park. Cela rend le spectateur conscient que les pays avec des exigences élevées service militaire – la Corée du Sud, mais aussi des nations nerveuses similaires, par exemple Israël – à jamais vouée à l'équilibre sur une épée à double tranchant.

Directeur de l'armée Kelvin Kyung Kun Park Corée du Sud
Directeur de l'armée Kelvin Kyung Kun Park Corée du Sud

Sans aucun doute, des millions de personnes qui se sacrifient pour la patrie donnent un fort sentiment de communauté et créent une unité collective qui assure la tranquillité, mais il existe également une forme de pensée de groupe qui peut détruire l'individu. En ce sens, le film traite d'un phénomène sociologique rarement décrit dans le film. La Corée du Sud (ainsi qu'Israël et Singapour) avec un long service militaire de plus de 18 mois est en compagnie de nations qui ne sont pas exactement connues pour violer les droits de l'individu et de ses habitants.

Recrue déprimée

En ce qui concerne le service militaire, la Corée du Sud a plus en commun avec des dictatures comme l'Angola, le Turkménistan et l'Iran (ainsi que l'ennemi juré de la Corée du Nord) qu'avec d'autres pays. La Corée du Sud est connue pour sa K-pop et son kimchi [légumes fermentés, ndlr] Ici en Occident, mais la dynastie Kim menace tout autant, peu importe où se trouve la péninsule. Cette tension est claire lorsque la jeune recrue Woochul s'enfonce dans la dépression puis devient suicidaire. Park reflète plus tard que même lorsque l'homme aspire à la liberté, trop de choix peuvent nous rendre déprimés.

Directeur de l'armée Kelvin Kyung Kun Park Corée du Sud
Directeur de l'armée Kelvin Kyung Kun Park Corée du Sud

L'état mental de Woochul s'aggrave et un capitaine ordonne à Park d'interrompre le tournage. Park est un réalisateur déterminé et, de façon assez surprenante, parvient à convaincre un haut gradé de la hiérarchie militaire de lui permettre de continuer à filmer.

La mémoire collective, que ce soit à ce sujet guerre de Corée ou l'Holocauste, se traduit souvent par une identité traumatisante, qui affecte inévitablement la psyché de tout jeune dont le destin est de saisir des armes pour son pays. Bien que l'armement ne soit parfois utilisé qu'en conjonction avec des performances.

Traduit par Iril Kolle

Abonnement NOK 195 trimestre