Commandez l'édition de printemps avec le document d'avertissement ici

Sous la protection sacrée des bébés

ESSAI DE VOYAGE: J'ai passé la quarantaine corona dans un ashram du légendaire Rishikesh, en Inde, dirigé spirituellement par Juna Akhara naga babas – des hommes nus enduits de cendres humaines.

La folie corona a commencé en mars alors que je vivais avec babas aghori à Varanasi dans l'Uttar Pradesh, l'une des villes saintes les plus importantes de l'hindouisme. J'avais voyagé en Inde pendant deux mois lorsque j'ai eu un accident de moto en me rendant à la gare de Mughalsarai. Il était minuit et l'accident s'est produit sur l'autoroute, mais miraculeusement je m'en suis sorti indemne. Les Aghoriens ont interprété l'événement comme un signe du dieu Shiva et m'ont offert protection et conseils.

Ved et underjordisk alter for tilbedelse av gudinnen Kali voktet to nakne, askeinnsmurte aghorier den evige ild. De smurte et tilak-merke på pannen min til beskyttelse: tre horisontale striper av tykk aske. Jeg innser brått at det er Manikarnika-aske fra krematoriet like ved, tørr og varm menneskeaske fra lik som ble kremert for kort tid siden.
. . .

Cher lecteur. Aujourd'hui, vous avez lu des articles gratuits. Revenez dans une semaine environ pour en savoir plus. Ou que diriez-vous de dessiner abonnement? Ensuite, vous pouvez tout lire (y compris les magazines). Si vous y êtes déjà, connectez-vous au menu (éventuellement le menu mobile) en haut.

Diana Pascu
Freelance.

Relaterte artikler