Commandez l'édition de printemps avec le document d'avertissement ici

Réfugiés, sports et photographie

PHOTO:: La crise des réfugiés à Lesbos est la pire que nous ayons connue depuis longtemps.

(Traduit automatiquement depuis Norsk par Gtranslate (Google étendu))

Nous ne pouvons pas oublier les réfugiés qui vivent actuellement notre propre crise. À travers des photos, j'essaie de nous rappeler la communauté que nous avons. La situation des réfugiés sur Lesvos og Moria – d'Afghanistan, du Congo et d'ailleurs – est précaire et à bien des égards beaucoup plus grave que pendant les premiers jours La crise des réfugiés Quelques années auparavant. 20 000 personnes vivent dans un endroit estimé à 2800 40. Sur ce nombre, environ XNUMX pour cent sont des enfants, dont beaucoup sont seuls. Il n'y a pas de conditions sanitaires à proprement parler et l'eau de lavage a été utilisée tôt le matin.

Les conditions étaient extrêmes, puis vint la couronne. Sur les 20 000, 10 sont libérés par heure, 144 au total pendant la journée – en partie pour éviter l'infection. Parallèlement à cela, les extrémistes de droite parfois afflué vers l'île. C'est un endroit où les réfugiés, les travailleurs humanitaires et les journalistes risquent d'être attaqués. En février, l'école est devenue l'association bénévole Une famille heureuse sur Lesbos brûlé. Et il y a quelques semaines, la petite salle d'urgence de Moria a été incendiée. À l'intérieur des murs, le désespoir augmente, des combats dangereux se produisent qui peuvent durer des jours. L'automutilation est normale. Le droit de demander l'asile en Europe semble être un chapitre du passé.

Yoga et sport pour les réfugiés

D'eux charitécelui qui reste maintenant se trouve parmi d'autres Yoga et sport pour les réfugiés (YSFR). Pour ceux qui ne sont jamais allés dans un camp de réfugiés, l'investissement dans le sport peut probablement sembler absurde. Pourquoi ne pas simplement économiser de l'énergie et se concentrer sur la survie? N'est-ce pas les malades, les femmes et les enfants qui ont le plus besoin d'aide? La réponse simple est que la formation a du sens, car elle crée du sens là où il n'y a que le désespoir. L'organisation utilise le sport pour aider les gens à trouver la dignité et le sens – pour trouver la force mentale et physique nécessaire pour traverser la monotonie, la frustration et la stagnation de leur situation actuelle.

- publicité -

Au cours des deux dernières années, à travers un vaste projet artistique avec plusieurs séjours à Lesbos, j'ai travaillé avec des réfugiés et des migrants qui travaillent avec sportif via l'YSFR. Lors de mes séjours, j'ai participé à diverses activités telles que le yoga, la natation, la lutte, le muay thai, le kung fu, le kickboxing, le parkour, la musculation et la boxe. Les meilleurs gardent un niveau élevé, mais toute personne souhaitant s'entraîner est la bienvenue. Il y a à la fois des enfants âgés de 10 à 12 ans et des adultes en bonne santé.

Comme tout le reste YSFR a dû fermer les locaux pour la formation en raison de covid-19. Maintenant, ils utilisent le temps pour acheter et distribuer du savon, de l'antibac et de la nourriture. Ils ont également fourni tout le matériel de boxe, les baskets et autres équipements d'exercice afin que chacun puisse s'entraîner seul. Estelle Jean, fondatrice de YSFR, dit qu'ils font ce qu'ils peuvent pour encourager via internet, et en étant présent. Mais c'est très difficile maintenant, car que peut faire l'individu?

Mon encouragement est: Rejoignez le défi d'entraînement quotidien d'YSFR et montrez qu'ils ne sont pas oubliés. Un entraînement intensif est là aussi. Vous pouvez également donner de l'argent via le site Web de YSFR – il n'y a pas d'intermédiaires coûteux.

Un engourdissement

Pour un temps là-bas bilder est partout, et les événements catastrophiques sont généralisés à travers les médias, la question urgente est: comment pouvons-nous communiquer sur des incidents graves à travers des images? L'inflation actuelle des images d'actualité avec des moyens dramatiques peut créer une distance, ou peut-être un engourdissement, plus qu'un engagement. De cette manière, l'image devient rapidement plus un objet qu'un porteur de sens. Mes œuvres sont proches d'un style journalistique, documentaire, mais les motifs sont loin du classique photo en cas de catastrophe.

 

Les photos de Honerud auraient dû être montrées sur Bærum Kunsthall en mars,
mais l'exposition ouvrira probablement plus tard.

Commentaire 1

Donnez une réponse

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.

Gimmick / Théorie du gadget (par Sianne Ngai)Sianne Ngai est l'une des théoriciens culturels marxistes les plus originaux de sa génération. Mais elle semble vouloir plonger l'esthétique dans la boue.
Rupture de la cohabitation / Les ruptures conjugales en Afrique subsaharienne musulmane (par Alhassane A. Najoum)Il est coûteux de se marier au Niger même si le prix de la mariée varie, et en cas de divorce, les femmes sont obligées de rembourser le prix de la mariée.
Ethique / Quels principes éthiques se cachent derrière les premières piqûres de vaccin?Derrière la stratégie de vaccination des autorités se cache un chaos éthique.
La chronique / La Norvège au sommet de l'Europe dans le nationalisme?Nous entendons constamment dire que la Norvège est le meilleur pays du monde, mais ce n'est pas nécessairement le cas de la grande majorité des Norvégiens et des personnes qui déménagent ici.
Philosophie / Désobéir! Une philosophie de la résistance (par Frédéric Gros) Pourquoi, où, quand et pendant combien de temps sommes-nous obéissants?
Mythologies / Le chasseur céleste (par Roberto Calasso)Dans les quatorze essais de Calasso, on se retrouve souvent entre mythe et science.
Chine / La conquête silencieuse. Comment la Chine mine les démocraties occidentales et réorganise le monde (par Clive Hamilton et Mareike Ohlberg)On sait que la Chine sous Xi Jinping s'est développée dans une direction autocratique. Les auteurs montrent comment l'effet s'est propagé dans le reste du monde.
Nawal el-saadawi / Nawal El-Saadawi – dans le mémorandumUne conversation sur la liberté, la liberté d'expression, la démocratie et les élites en Égypte.
Nécrologie / À la mémoire de Nawal El-SaadawiSans compromis, elle s'est prononcée contre le pouvoir. Maintenant, elle est partie, 89 ans. L'auteur, médecin et féministe Nawal El-Saadawi a écrit pour MODERN TIMES à partir de juin 2009.
Débat / Qu'est-ce que la sécurité aujourd'hui?Si nous voulons la paix, nous devons nous préparer à la paix, pas à la guerre. Dans les programmes préliminaires du parti, aucun parti du Storting n'est en faveur du désarmement.
Philosophie / Philosophie politique du bon sens. Bande 2,… (par Oskar Negt)Oskar Negt demande comment le citoyen politique moderne est né à la suite de la Révolution française. En ce qui concerne la terreur politique, il est clair – ce n’est pas politique.
Auto-assistance / Hivernage – Le pouvoir du repos et de la retraite dans les moments difficiles (par Katherine May)Avec Wintering, Katherine May a projeté un livre d'auto-assistance séduisant et essayiste sur l'art de l'hivernage.
- Publicité -

Tu pourrais aussi aimeren relation
conseillé