Le nouveau fascisme


Voir les modèles, les modèles, les modèles, les rôles, les événements, les événements, les événements, les événements, les histoires, les histoires, les histoires, les histoires, les histoires, les histoires, les histoires, les histoires, les histoires et l'histoire.

Tunander est professeur émérite du PRIO.
Courriel : ola@prio.no
Publié: 2017-09-14

L'éditeur de MODERN TIMES, Truls Lie, cet été, a écrit quelques lignes sur sa page Facebook privée sur ce qui pourrait être à l'origine des événements du 11 septembre 2001. Il a supprimé le message immédiatement, mais pas avant que quiconque l'ait remarqué et en ait fait une capture d'écran - aussi Lie a été peu de temps après attaqué dans les deux VG, Dagens Næringsliv et Dagbladet pour "lefling avec des théories du complot".

Problemstillinger som var selvfølgelige å diskutere i media og selv i USAs kongress på 70-, 80- og 90-tallet – om amerikanske statskupp, narkotikahandel, terrorisme og mord på politikere («US Select Committee on Assassinations» og «Iran–Contras-affæren») – kan nå ikke lenger snakkes om, men kalles i stedet «konspirasjonsteorier». Kritikk av amerikanske eller britiske illegale metoder (fra slavehandel og kolonialisme) blir redusert til det samme. Vi har fått et samfunn der ingen tør å reise kritikk, og jo mer sentral posisjon en eventuell kritiker har, desto hardere blir …


Cher lecteur. tu dois être abonné (SEK 69 / mois) pour lire plus d'articles aujourd'hui. Veuillez revenir demain ou vous connecter si vous avez un abonnement.


Fermer
Connectez-vous


Abonnement NOK 195 trimestre