Commandez l'édition de printemps avec le document d'avertissement ici

L'insoutenable facilité de la guerre en Libye

LIBYE: Après le rapport du comité Jan Petersen sur la guerre de Libye en septembre 2018 – et après l'absence de réaction du Storting – plusieurs universitaires sont bouleversés.

(Traduit automatiquement depuis Norsk par Gtranslate (Google étendu))

Le comité avait complètement ignoré les conséquences catastrophiques de la guerre, il n'avait aucun intérêt à savoir qui la Norvège et l'OTAN avaient bombardé pour la victoire, et il n'avait pas cherché à savoir s'il y avait une couverture pour l'allégation selon laquelle les forces de Mouammar Kadhafi avaient attaqué des civils – l'affirmation selon laquelle avait légitimé la guerre en mars 2011. C'est Rune Ottosen, professeur émérite à OsloMet, Tormod Heier, professeur et colonel lieutenant au Norwegian Defence College, et Terje Tvedt, professeur d'histoire à l'Université de Bergen, pour ouvrir une vaste enquête sur la guerre de Libye.

Le résultat de la guerre a été l'effondrement politique et économique, la guerre entre les milices et les tribus, une crise humanitaire et une crise des réfugiés.

Certains estiment que les faiblesses du Comité Petersen étaient les mandats étroits et l'incompétence. Mais si Petersen avait jugé nécessaire de prolonger le mandat, il aurait pu le faire, et déjà deux ans plus tôt – en septembre 2016 – la chambre basse britannique avait publié son enquête, ce qui était une critique fracassante: beaucoup étaient conscients dès le départ que la révolte était caractérisé par des islamistes militants et qu'il n'y avait aucune couverture pour l'allégation selon laquelle Kadhafi avait attaqué des civils ou commencerait à tuer des civils. Le rapport a également montré que la guerre était un désastre:

«Le résultat fut politique et effondrement financier, guerre entre milices et tribus, une crise humanitaire et une crise des réfugiés, de nombreuses violations des les droits de l'homme, la prolifération des armes du régime de Kadhafi dans toute la région et la montée de l'EIIL en Afrique du Nord".

Les autorités ont été dupées

On pourrait penser que le comité Petersen accepterait cette critique. Mais le comité ne l'a pas fait, et ici Heier, Ottosen et Tvedt ont pris le relais. Tvedt prend l'idée norvégienne de la guerre comme "la volonté de la communauté mondiale". Il cite le commissaire britannique Crispin Blunt qui aurait déclaré: "l'objectif initial de l'intervention militaire, protéger Benghazi, a été atteint en 24 heures" (en fait en 2-3 heures lorsque les avions français avaient éliminé les forces gouvernementales à Benghazi). Ottosen dit que "les médias norvégiens ont échoué à quelques exceptions près". Morten Bøås de NUPI qualifie la guerre de désastre pour l'Afrique du Nord. Le professeur de science politique Øyvind Østerud compare les rapports norvégiens et britanniques. Geir Ulfstein, professeur spécialisé en droit international, écrit que la Norvège "a contribué à une violation du droit international". Je me réfère dans mon chapitre au fait que les autorités norvégiennes ont été complètement trompées.

Libye: la lumière insupportable de la guerre
- publicité -

Le livre du même nom car cet article a été lancé à Cappelen-Damm le 13 septembre. Le chef conservateur de la Commission britannique, Crispin Blunt, avait accepté de participer, et Petersen était également d'accord – mais Petersen n'avait jamais pu participer à une telle chose, et une certaine loyauté doit être acceptée entre les partis britanniques et norvégiens. Blunt a annoncé qu'il ne pouvait pas venir.

Voir aussi: rapport Libye (Regjeringen.no)

Ola Tunander
Tunander est professeur émérite de PRIO. Voir également wikipedia, hos PRIO, ainsi qu'une bibliographie sur Waterstone

Donnez une réponse

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.

Surréaliste / Les sept vies d'Alejandro Jodorowsky (par Samlet et curaté par Bernière et Nicolas Tellop)Jodorowsky est un homme plein d’arrogance créative, d’impulsion créative illimitée et totalement dépourvu de désir ou de capacité à faire des compromis avec lui-même.
Journalisme / "Journalisme puant" contre les lanceurs d'alerteLe professeur Gisle Selnes écrit que l'article de Harald Stanghelle dans Aftenposten du 23 février 2020 "ressemble à une déclaration de soutien, [mais] sert de cadre autour de l'attaque aggravée contre Assange". Il a raison. Mais Aftenposten a-t-il toujours eu cette relation avec les lanceurs d'alerte, comme dans le cas d'Edward Snowden?
À propos d'Assange, torture et punitionNils Melzer, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, dit ce qui suit à propos d'Assange:
Avec la colonne vertébrale et la boussole éthique intactesAVIS Nous avons besoin d'une culture médiatique et d'une société fondée sur la responsabilité et la vérité. Nous n'avons pas cela aujourd'hui.
Gimmick / Théorie du gadget (par Sianne Ngai)Sianne Ngai est l'une des théoriciens culturels marxistes les plus originaux de sa génération. Mais elle semble vouloir plonger l'esthétique dans la boue.
Rupture de la cohabitation / Les ruptures conjugales en Afrique subsaharienne musulmane (par Alhassane A. Najoum)Il est coûteux de se marier au Niger même si le prix de la mariée varie, et en cas de divorce, les femmes sont obligées de rembourser le prix de la mariée.
Ethique / Quels principes éthiques se cachent derrière les premières piqûres de vaccin?Derrière la stratégie de vaccination des autorités se cache un chaos éthique.
La chronique / La Norvège au sommet de l'Europe dans le nationalisme?Nous entendons constamment dire que la Norvège est le meilleur pays du monde, mais ce n'est pas nécessairement le cas de la grande majorité des Norvégiens et des personnes qui déménagent ici.
Philosophie / Désobéir! Une philosophie de la résistance (par Frédéric Gros) Pourquoi, où, quand et pendant combien de temps sommes-nous obéissants?
Mythologies / Le chasseur céleste (par Roberto Calasso)Dans les quatorze essais de Calasso, on se retrouve souvent entre mythe et science.
Chine / La conquête silencieuse. Comment la Chine mine les démocraties occidentales et réorganise le monde (par Clive Hamilton et Mareike Ohlberg)On sait que la Chine sous Xi Jinping s'est développée dans une direction autocratique. Les auteurs montrent comment l'effet s'est propagé dans le reste du monde.
Nawal el-saadawi / Nawal El-Saadawi – dans le mémorandumUne conversation sur la liberté, la liberté d'expression, la démocratie et les élites en Égypte.
- Publicité -

Tu pourrais aussi aimeren relation
conseillé