Un jour dans la vie de

Perdu dans la traduction


PEUPLES INDIGENES: Le film d'ouverture du Festival international du film de Tromsø est une étude minimaliste mais approfondie du choc culturel entre les Inuits et le gouvernement au Canada.

Aleksander Huser
Huser est un critique de cinéma régulier dans MODERN TIMES.
Courriel : alekshuser@gmail.com
Publié: 2020-01-14
Un jour dans la vie de Noah Piugattuk
Réalisateur: Zacharias Kunuk
(Canada)

Ces dernières années, Festival international du film de Tromsø ouvert avec un documentaire norvégien, de préférence avec une section locale - comme cela a été le cas avec Egil Håskjold Larsens Où retourner, Erik Poppes Per Fugelli - Dernière recette et Solveig Melkeraaens Lourde Cut Erne, qui ouvraient des films lors des trois derniers festivals.

Cette année, cependant, "TIFF" - qui est organisé pour la 30e fois - a fait un choix un peu plus audacieux de films d'ouverture. Un choix néanmoins en ligne avec les projecteurs du festival sur la région arctique et ses groupes indigènes.

Cinéma lent

Une…

Cher lecteur. tu dois être abonné (69kr / mois) pour lire plus d'articles aujourd'hui. Revenez demain ou connectez-vous ci-dessous si vous avez un abonnement.

s'identifier

Abonnement NOK 195 trimestre