Empathie dans les jeux


Le projet Sidra fera participer les citoyens canadiens aux défis des réfugiés.

Contributeur permanent à MODERN TIMES.
Courriel : moestrup@gmail.com
Publié: 2016-10-13

Alors que dans les pays nordiques, nous discutons actuellement de la possibilité pour les particuliers de "parrainer" des réfugiés et d'impliquer ainsi une plus grande partie de la société civile dans - certains assumeraient la responsabilité - de la situation des réfugiés, le Canada a déjà fait quelque chose à ce sujet. Ici, les citoyens peuvent financer que les réfugiés de Syrie en particulier peuvent être logés et intégrés dans la société canadienne, qui a jusqu'à présent fourni des permis de séjour et de travail à 11 000 Syriens au Canada.

Au Festival du film de Toronto à la mi-septembre, une nouvelle initiative dans ce modèle canadien a été présentée. "The Sidra Project" se compose d'une application pour téléphones portables, qui contient un certain nombre de films de réalité virtuelle conçus pour sensibiliser les Occidentaux à la situation des Syriens et en partie un bouton "action" qui facilite la participation. Cela peut être le mentorat d'un réfugié, l'organisation de projections de films, le don d'argent, l'enseignement de l'anglais, devenir…


Cher lecteur. tu dois être abonné (SEK 69 / mois) pour lire plus d'articles aujourd'hui. Veuillez revenir demain ou vous connecter si vous avez un abonnement.


Fermer
Connectez-vous


Abonnement NOK 195 trimestre