Sergei Skripal. AFP

Empêche les projecteurs sur le rapport Trump


À travers une déclaration D-Notice traitant du lien de l'ex-agent russe Sergei Skripal avec le rapport sur la vie sexuelle de Donald Trump en Russie, les autorités britanniques indiquent ce qui est particulièrement sensible dans l'affaire Skripal.

Tunander est professeur émérite du PRIO.
Courriel : ola@prio.no
Publié: 2018-07-02

Dans le numéro précédent de MODERN TIMES nous avons abordé l'empoisonnement de l'agent russe du MI6 Sergei Skripal et de sa fille dans le texte "Des mensonges politiques majeurs sur la Russie?" Ici, j'ai écrit que le lien de Skripal avec l'agent Pablo Miller et Christopher Steele du MI6 n'a pas été mentionné dans la presse britannique suite à que les autorités britanniques avaient envoyé un "D-Notice" dans le but d'empêcher quiconque de résoudre ce problème.

En «D-Notice» er utsendt av en britisk komité med representanter for britiske medier og forsvars- og sikkerhetsmyndigheter, som anbefaler britisk presse og TV ikke å nevne følsomme forhold som kan skade nasjonal sikkerhet. Denne begrensingen av det frie ordet er akseptert av alle de store mediehusene i Storbritannia. Systemet ble initiert i 1912 i påvente av første verdenskrig, for å sikre lojaliteten til britiske medier vis-à-vis den britiske staten under krigen. I 1993 – etter at den …


Cher lecteur. tu dois être abonné (SEK 69 / mois) pour lire plus d'articles aujourd'hui. Veuillez revenir demain ou vous connecter si vous avez un abonnement.


Fermer
Connectez-vous


Abonnement NOK 195 trimestre