REMPLACEMENT: Un principe de restitution des fonds aux victimes de corruption devrait être inclus dans l'accord conclu entre les autorités et les entreprises condamnées.

Courriel : slettemark@transparency.no
Publié: 2 mars 2020

Récemment, les autorités britanniques, américaines et françaises ont conclu dans un géant affaire de corruption et imposé à une entreprise la plus grande pénalité de tous les temps.

Le constructeur d'avions Airbus a adopté une amende pouvant aller jusqu'à 36 milliards de NOK, et dépasse ainsi un peu listes où l'on trouve la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras numéro deux et la société de télécommunications suédoise Ericsson comme numéro trois. Des sommes énormes vont au Trésor à terre…

Cher lecteur. tu dois être abonné (69 NOK / mois) pour lire plus d'un article gratuit par jour. Revenez demain ou connectez-vous.

Abonnement NOK 195 trimestre