Commandez l'édition de printemps avec le document d'avertissement ici

camp de réfugiés

Tous contre tous

RÉFUGIÉS:
Traduit de l'anglais par Signe Prøis: Behrouz Boochani: Seules les montagnes sont mon ami

L'unité est pulvérisée, tout le monde pense juste à se débrouiller seul, survivre, déchirer une bouchée supplémentaire, une place dans la file d'attente de la nourriture ou la file d'attente téléphonique.

Liberté, dignité et espoir

GAZA::
MODERN TIMES rencontre aujourd'hui différentes voix à Gaza: sur le nouveau plan des États-Unis et les conditions sur le terrain.

Pissenlit de Cisjordanie


Christy Garland: Ce que veut Walaa

CORDON: Ce que veut Walaa dépeint un enfant qui grandit dans l'ombre de l'occupation israélienne et de la lutte pour la liberté palestinienne, dans le camp de réfugiés de Balata en Cisjordanie.

De la «success story» au chaos et à la destruction


Carin Goeijers: Mais maintenant c'est parfait

Mais Now is Perfect raconte comment un petit village hospitalier du sud de l'Italie a ouvert la communauté aux réfugiés à la recherche d'un avenir meilleur en Europe. Mais c'est aussi une histoire de perte et de tragédie.

Petits morceaux de beauté

TOUS LES JOURS À GAZA:
Garry Keane, Andrew McConnell: Gaza

Le film dépeint la résignation qui est, en effet, un désir de trouver la vie et le bonheur au milieu de toutes les tragédies.

Le documentaire comme moyen de communication


Matt Peterson, Malek Rasamny: Espaces d'exception

Spaces of Exception compare l'expérience de l'oppression et de la résistance et trouve des similitudes entre les réserves d'Amérique du Nord et les camps de réfugiés palestiniens.

Le camp de réfugiés qui est devenu une ville

:
Le camp de réfugiés jordanien Zaatari abrite 87 000 Syriens. Aucun d'eux ne veut rentrer chez lui. La Syrie manque même des infrastructures les plus élémentaires, et la plupart des Syriens ont peur de se venger.